Derniers avis


DERNIERS AVIS


mardi 3 septembre 2013

La Quête d'Ewilan - L'Intégrale, de Pierre Bottero

L'auteur : Pierre Bottero, né en 1964, a longtemps été instituteur. Heureusement pour nous, il finit par se lancer dans l'écriture avec un premier roman, Amies à vie, en 2001. La Quête d'Ewilan est sa première trilogie d'heroic fantasy. Il reviendra au monde de Gwendalavir avec trois autres trilogies (Les Mondes d'EwilanLe Pacte des MarchombresL'Autre), un roman graphique (Le Chant du Troll, avec G. Francescano) et le premier volet d'une autre trilogie (Les Ames Croisées). Malheureusement, il n'aura pas l'occasion de nous faire découvrir d'avantage cet univers. Il décède en 2009 au cours d'un accident de moto, à l'âge de 45 ans.

Illustration par Jean-Louis Thouard
Présentation de l'éditeur : La vie de Camille bascule quand elle pénètre dans l'univers de Gwendalavir où des créatures menaçantes la reconnaissent sous le nom d'Ewilan et tentent de la tuer. Elle est l'héritière d'un don fabuleux qui peut s'avérer décisif dans la lutte de son peuple pour reconquérir sa liberté. Aidée de Salim et de nouveaux compagnons qui ont pour noms Edwin et Ellana, Ewilan affermit son Don et part à la recherche de ses parents, captifs d'Eléa Ril' Morienval...
L'Intégrale La quête d'Ewilan regroupe les trois tomes de la première trilogie d'heroic fantasy de Pierre Bottero. D'un monde à l'autre, Les frontières de glace et L'île du destin. En bonus, un inédit de l'auteur, qui raconte la vie d'Ewilan entre six et treize ans, est placé au tout début de l'ouvrage.

J'avais lu la trilogie tome par tome il y a quelques temps. Du fait de ma participation aux challenges Livraddict, je me suis procuré l'intégrale. J'ai pris une bonne dose de plaisir à cette relecture, et j'ai pu découvrir le texte inédit inclus dans l'intégrale. Cette première incursion de Bottero dans le genre n'a pas mis longtemps à se hisser au rang de classique de la fantasy de jeunesse. De plus, comme la majorité des bons titres du genre, la série a su séduire les adultes également.

La particularité de l'héroïne Camille est que le sentiment d'étrangeté typique de l'entrée dans l'adolescence est multiplié chez elle par plusieurs facteurs. C'est une enfant adoptée et on comprend assez vite que ses parents adoptifs n'ont aucune affection pour elle. Elle est aussi surdouée et, bien qu'elle reste par certains aspects une enfant, montre des signes certains de maturité par rapport à son âge. Les adultes ne la comprennent pas, et sa seule source d'affection est Salim, son meilleur - et seul - ami.
Le sentiment d'étrangeté atteint son paroxysme quand elle se transporte dans un monde parallèle, dans l'Empire de Gwendalavir. Elle se trouve nez à nez avec un monstre, un Ts'liche, qui l'appelle Ewilan. Elle apprendra qu'elle est originaire de ce monde, qu'Ewilan est le nom que lui ont donné ses parents disparus, et qu'elle a un frère. Elle apprendra qu'elle est une Dessinatrice : elle peut voyager dans l'Imagination et matérialiser ce qu'elle Dessine mentalement. Gwendalavir est en guerre, et les choses ne se passent pas très bien. Il faut libérer les Sentinelles - les meilleurs Dessinateurs de l'Empire - prisonniers des Ts'liches pour espérer renverser la situation. Les parents d'Ewilan en faisaient partie, ils sont donc peut-être encore en vie. Avec les alliés et amis qu'ils se font en route, Camille/Ewilan et Salim se lancent donc dans l'aventure.

L'histoire est efficace, le monde crée par l'auteur a ce quelque chose d'enchanteur propre à capturer l'imagination des jeunes lecteurs. Choisir le voyage dans l'Imagination et le Dessin comme type de magie est une touche géniale dans cette veine. On sent que Bottero a beaucoup travaillé sur ce monde à la lecture des descriptions, et aux nombreux aspects qui sont introduits plus ou moins profondément : les marchombres, les rêveurs, les Faëls, le bestiaire, Merwyn, etc. Les personnages sont attachants, même si certains mériteraient qu'on s'attarde un peu plus sur leur psychologie. Suspens et humour sont suffisamment maîtrisés pour ne pas infantiliser le lecteur, et cela explique sans doute que le roman fonctionne tout aussi bien pour le lectorat plus âgé.

Alors bien sûr il y a quelques imperfections. Les plus cyniques regretteront sans doute la relative facilité avec laquelle la plupart des crises et disputes sont surmontées. Pour ma part, le point le plus perfectible concerne l'avancée de l'histoire. J'avais trouvé que dans chacun des trois tomes il y avait un trop grand déséquilibre entre les voyages et les combats de fin de tome. Ceux-ci se résolvaient vraiment très vite, et l'on reste un peu sur sa faim. Ce sentiment s'est intensifié à cause du format de l'Intégrale, les passages correspondant à chaque fin de tome semblent alors des épisodes incroyablement courts coincés entre de longs voyages (par ailleurs plaisants à suivre).

On sent aussi assez clairement que Bottero a encore beaucoup à offrir avec ce monde. Et on attend impatiemment de s'y replonger avec Les Mondes d'Ewilan, Le Pacte des Marchombres, L'Autre, Les Ames Croisées...


Lecture pour le Big Challenge 2013  et le Baby Challenge Fantasy 2013 de Livraddict







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire